Art du Nu

Mis sur le web, les modèles nus perdent leur anonymat !

Comments (1)
  1. Bonjour,
    Merci pour cet article, qui fait d’autant plus plaisir de la part d’un journaliste. Il faut bien avouer que le sujet n’a pas déchaîné les médias, alors que l’on parle tout de même de salariés obligés par leur employeurs à se montrer nus sur internet sans compensations ni garantie de leur dignité (excusez du peu !) et que, trois fois hélas, lorsque le sujet a été traité, c’était généralement de manière fort légère, pour s’extasier sur la résilience et l’innovation culturelle, sans parler ni des dérives chez les employeurs ni du fait que les modèles qui organisent leur propres séances en visio le font « au noir » ou en facturation illégale. Donc, rien de merveilleux.
    En tant que modèle moi-même, j’avais fait un article sur le sujet ici en juin 2020:
    http://en-pose.hautetfort.com/
    Quant à la Grande Chaumière,  c’était devenu un employeur voyou avant même la pandémie, et les employeurs n’ont aucune raison autre que morale d’accéder aux requêtes de leurs modèles. Les seuls modèles à avoir réussi à circonscrire les plus gros abus sont ceux du collectif de la CGT, qui avaient le syndicat derrière eux pour faire les gros yeux aux employeurs.
    Merci encore, et tout à fait à votre disposition si vous souhaitez en savoir plus sur toutes ces affaires de modèles.
    Très cordialement,
    Gwenaël Houarno

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *